Nos « Wadzaddés » à l’écomusée du sel à Bandrélé.

Dans le cadre de la lutte contre l’isolement des personnes âgés,  Le centre communal d’actions sociales de Bandraboua a organisé une matinée récréative en direction de nos « Wadzaddés » (Les séniors), le jeudi 10 septembre 2019, à l’écomusée de Bandrélé.

La photo de famille Les « Wadzaddés » à l’écomusée du sel.

C’était un moment de découverte et d’échanges avec les « Mamans chingo ». le soleil et la chaleur n’ont pas empêché  nos séniors a assisté et a participé à la production du sel.  

Les « Mamans chingo », en séance d’explication.

Nos Cocos et Bacocos, ont obtenu des explications sur le mode opératoire de la production du sel de l’état brute, jusqu’au produit fini.  Les explications fournies par les « Mamans chingo » de Bandrélé, ont permis d’établir un lien avec ce qui se faisait jadis, dans la commune de Bandraboua et notamment à Pahouéni et à Mgouédajou.

La matière première / du sel brut avant la cuisson.
La cuisson assurée par nos « Wadzaddés » sous le soleil.

Epuisés mais pas découragés, « Wadzaddés watrou » passent en revue toutes les phases de la production.

Une « Maman chingo » explique comment on choisi le bon sel brut.
Nos « Wadzaddés », assistent à la dernière étape de la production. 

De couleur marron, le sel bien blanc apparait. La joie se lisait dans leurs yeux. La question de « pourquoi ne pas essayer cette expérience chez nous à Mgouédajou » est posée par une maman avec des yeux qui pétillent. Un papy, réplique « mais cela se faisait déjà » au parvant ».  

Ils sont émerveillés par ce sel aussi blanc.

Après ce parcours exploratif, « Wadzaddés watrou », ont fait la pause déjeuner servi à l’heure pétante. C’est une obligation car, se sont des personnes avec une santé fragile. Le  repas était équilibré et personnalisé, composé de salade verte, légumes, riz avec du poisson, du poulet, de la viande et des fruits frais en dessert.

Nos « Wadzaddés » en pause déjeuner.
Après l’effort le réconfort à l’ombre.

Les échanges se poursuivirent dans la plaisanterie et des blagues en tous genres. Un Bacoco qui propose à une coco de faire une photo ensemble pour rendre jalou son mari. Et la Coco, de répondre « mon mari ne regarde pas la télé, même pas le journal ».

Une photo souvenir chez « les mamans chingo » à Bandrélé(Ecomusée)

« Wadzaddés watrou », se sont rendus dans la boutique où toute la production est exposée à la vente. Ils ont pu acheter non seulement du sel, pour la vertu médicinale, mais aussi des objets artisanaux. La joie se lisaient sur leurs visages.

La boutique des « Mamans chingo », envahie par nos Wadzaddés.
Dans la boutique à l’écomusée à Bandrélé
Dans la boutique des Mamans chingo à l’écomusée à Bandrélé.
Le sel de la production du jour.

Après les achats est venu le moment du départ, avec plein de souvenir dans la tête. Une phrase revenait souvent: « pourquoi on ne refait pas ça chez nous à Mgouéddajou !!!!!!« . Le message n’est pas arrivé dans l’oreille d’une sourde, la directrice du CCAS va entreprendre une reflexion pour prolonger cette volonté…

Kwahéri Wadzaddés, à la prochaine

Pour voir toutes les photos et les vidéos, prochainement dans la galerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Follow by Email
Twitter
YouTube
YouTube
LinkedIn
Instagram